Articles taggés avec ‘alternance’

Les enjeux d’une réforme de l’apprentissage

Publié le 16 avril 2017 par Paul Santelmann
 

Aborder la question de l’apprentissage nécessite d’être exhaustif sur l’ensemble des mesures et des processus supposés favoriser l’intégration des jeunes dans le monde du travail. Il est également nécessaire de faire le bilan de l’explosion des formules d’alternance du milieu des années 80 autour de plusieurs dispositifs ou mesures : l’apprentissage, l’alternance sous statut scolaire, les contrats de professionnalisation, les actions de formations alternées sous statut de stagiaire de la formation professionnelle, les stages en entreprises et certaines variantes de contrats aidés… Toutes ces formules se sont ainsi fait concurrence, n’ont guère prospéré globalement et ont même abouti à une sélectivité accrue à l’égard des jeunes les plus en difficulté… Lire le reste de cet article »

 

Pourquoi l’alternance et l’apprentissage sont en stagnation ?

Publié le 15 février 2015 par Paul Santelmann
 

L’étonnement récurrent sur la difficulté de développer le nombre d’apprentis et d’alternants tient dans une mécompréhension de ce qui fonde la coopération entre les organismes de formation et les entreprises. Pourtant cette question est posée depuis plusieurs décennies. Sans remonter aux déboires de l’apprentissage de type compagnonnique, interdit par la révolution française et confiné dans un rôle subalterne malgré la loi Astier de 1919, l’adhésion aux vertus supposées de l’alternance a démarré en 1977 avec le contrat emploi formation (CEF). Elle s’est continuée en 1982 avec les formations alternées promues par Bertrand Schwartz, finalisée avec les contrats en alternance de 1983 (contrats de qualification, d’adaptation et d’orientation) et couronnée par la relance de l’apprentissage en 1986 et son ouverture à tous les niveaux de diplôme mais aussi par le développement de l’alternance sous statut scolaire. Et pourtant la greffe demeure fragile… Lire le reste de cet article »

 

Relance de l’apprentissage. De quoi parle-t-on ?

Publié le 3 août 2014 par Paul Santelmann
 

Le gouvernement va tenter de relancer le nombre de contrats d’apprentissage en mobilisant un budget de 200 millions d’euros. Cette orientation est mise en avant sous l’angle d’un plan d’urgence et donc d’un point de vue conjoncturel. Or si la conjoncture économique influence bien le comportement des entreprises en matière d’accueil d’apprentis ou de jeunes en contrats de professionnalisation, le pilotage et la régulation de ces dispositifs relèvent plutôt de politiques structurelles où il s’agit de faire évoluer des opérateurs de formation (CFA) en fonction de systèmes de certification, de situations territoriales, de proximité avec les entreprises mais aussi en tenant compte des représentations des familles et des jeunes. Lire le reste de cet article »

 

Des questions sans réponses…

Publié le 16 juin 2014 par Paul Santelmann
 

Le fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) a publié une enquête sur les contrats de professionnalisation en focalisant sur l’insertion à 6 mois des bénéficiaires de ce dispositif ainsi que sur la qualité de l’alternance. En ce qui concerne ce dernier point l’enquête n’apporte aucun éclairage objectivé et s’appuie uniquement sur l’avis des bénéficiaires sur des aspects limités de la mise en œuvre de ce contrat : durée, rythme de l’alternance, accueil et accompagnement en entreprise, coordination entreprise/OF et rapport entre missions en entreprise et formation suivie… La « qualité » de l’alternance dans sa dimension pédagogique n’est résumée que par un seul tableau sur 50… lien : http://www.fpspp.org/portail/easysite/fpspp/

 

Lire le reste de cet article »

 

Consolider les fonctions formatives de l’entreprise…

Publié le 7 avril 2013 par Paul Santelmann
 

Les différentes modalités de formations par alternance traduisent la reconnaissance plus ou moins explicite des apports formatifs du rapport à l’activité de travail dans l’entreprise elle-même. Du maître d’apprentissage au tuteur en passant par le formateur occasionnel, voire permanent, les entreprises peuvent s’appuyer sur l’implication des salariés dans les processus d’intégration, d’accompagnement et de professionnalisation des jeunes en stage, en insertion, en parcours qualifiant ou en recrutement. Selon le secteur ou la taille d’entreprise ces ressources sont plus ou moins développées ou permanentes mais sont-elles adaptées aux enjeux qui se jouent dans l’accès au marché du travail des jeunes ? La formation des tuteurs est, de ce point de vue, un élément important de la consolidation des ressources formatives des entreprises. Lire le reste de cet article »

 

L’apprentissage en Allemagne et en France

Publié le 2 mars 2013 par Paul Santelmann
 

Le centre d’analyse stratégique (CAS) vient de publier une analyse comparative entre le système dual allemand et le système d’apprentissage français. L’étude des deux systèmes fait ainsi apparaître qu’ils possèdent chacun des défauts, ils sont notamment confrontés à une moindre efficacité à l’égard des jeunes en difficulté sociale et scolaire. Il n’en demeure pas moins que le système dual possède un certain nombre d’avantages par rapport au système français qui est caractérisé par plusieurs options (apprentissage, enseignement professionnel sous statut scolaire, contrat de professionnalisation, formations alternées financées par les régions). La place centrale des entreprises dans le système allemand s’avère cependant l’élément clef de son efficacité.

http://www.strategie.gouv.fr/content/formation-professionnelle-initiale-na-322

Lire le reste de cet article »

 

A propos de la dérégulation de l’appareil de formation…

Publié le 16 décembre 2012 par Paul Santelmann
 

La DIRECCTE Ile de France (Bref thématique n° 33 – Septembre 2012) a publié une étude sur les contrats de professionnalisation en Ile de France qui illustre un des principaux questionnements relatifs à la régulation du système de formation professionnelle continue. Au-delà de la vocation des contrats de professionnalisation en matière de qualification et d’insertion des jeunes faiblement diplômés et qualifiés, ce dispositif interpelle d’abord la structure de l’appareil de formation supposé contribuer à ces objectifs. Lire le reste de cet article »

 

La déstructuration de l’emploi des jeunes

Publié le 20 juillet 2012 par Paul Santelmann
 

Impasse-TruillotLe début des années 80 a été marqué par l’installation durable de plusieurs modifications du rapport à l’emploi des jeunes (moins de 26 ans) : le développement des emplois aidés, l’augmentation du nombre d’inactifs lié à l’augmentation du taux de scolarisation, la baisse de l’inactivité non scolaire, la baisse du nombre d’emplois occupés par les jeunes, la baisse du nombre de jeunes demandeurs d’emploi. Sans approche systémique de tous ces phénomènes le rapport à l’emploi des jeunes n’est guère compréhensible. Par exemple l’interprétation du fort taux de chômage des jeunes (25 %) renvoie aux variations du nombre de jeunes actifs… Lire le reste de cet article »

 

Un dossier sur l’alternance !

Publié le 24 mars 2012 par Paul Santelmann
 

couv_GQMe5GmBPiloté par Vincent MERLE ce dossier regroupe plusieurs contributions permettant de situer l’enjeu des formations en alternance. Relevant de plusieurs dispositifs plus ou moins complémentaires l’alternance traduit d’abord la difficulté à harmoniser le système éducatif, le rapport au travail des jeunes et les politiques d’emploi.

L’effort de formation des jeunes est en effet au cœur des préoccupations de notre société depuis plusieurs décennies. Pourtant le rapport au travail et à l’emploi des jeunes n’a cessé de se dégrader depuis les années 80 alors même que se mettait en œuvre un processus de massification de l’enseignement secondaire et supérieur au nom même de l’accès à l’emploi des nouvelles générations. Cette situation a contribué à une double dévalorisation de la formation et du travail. La France a le plus faible taux d’activité des moins de 25 ans d’Europe tout en maintenant un taux de chômage et de précarisation élevé des jeunes, ce qui témoigne en quelque sorte de cette césure avec le monde du travail. Les alternances ont-elles contribué à atténuer ces processus ? Ont-elles amélioré l’efficacité de la formation initiale ? Ont-elles consolidé le lien des nouvelles générations avec le travail ? Le dossier d’EDUCATION PERMANENTE( http://www.education-permanente.fr/) réengage le débat sur ces questions et fait apparaître les tensions et les options en œuvre que ce soit du point de vue des institutions, des praticiens ou des chercheurs.

Paul Santelmann, Responsable de la Prospective à l’AFPA

 

Refonder l’alternance en formation

Publié le 29 décembre 2011 par Paul Santelmann
 

iceberg2Les différentes formes d’alternance (scolaire, sous contrat de travail ou sous statut de stagiaire) se sont surtout développées en France depuis les années 80. Elles connaissent aujourd’hui un palier qui ne sera pas dépassé par des procédures réglementaires ou budgétaires (par exemple la modification de l’usage de la taxe d’apprentissage). En se focalisant sur les formules organisées qui constituent la partie émergée de l’iceberg des processus informels d’apprentissage dans le travail on manque le cœur même de ce que l’alternance est supposée développer. Lire le reste de cet article »