A lire ! Les processus d’embauche en 124 pages…

2349098787_2cd660c18cIl n’est point besoin de produire des thèses indigestes pour décrypter les sujets complexes. L’ouvrage de poche, « Le recrutement » (éditions La Découverte – collection repères – 2010), rédigé par Emmanuelle MARCHAL et Géraldine RIEUCAU permet, en quelques chapitres, d’aborder les questions essentielles se rapportant au fonctionnement du marché de l’emploi et aux différents modes d’intermédiation entre l’offre et la demande d’emploi. Loin de s’en tenir à une vulgarisation d’un thème rebattu, les auteurs réactivent de façon très pertinente le débat sur les discriminations à l’embauche et les façons de les réduire.

N’oubliant ni les évolutions historiques, ni les comparaisons internationales, l’ouvrage aborde les différents aspects de la relation offre/demande d’emploi. Cette relation est plurielle et délégitime les théories unilatérales fondées sur une rationalité spontanée du fonctionnement du marché de l’emploi ou sur une régulation administrative exacerbée. Selon la taille de l’entreprise qui embauche ou la catégorie socio-professionnelle du chercheur d’emploi, les modalités de mise en relation foisonnent et nécessitent des grilles de lecture qui ne soient pas trop simplistes ou simplificatrices.

Le cœur de ce système pluri-acteurs tient dans la recherche de convergence entre les compétences des postulants et celles requises par les emplois offerts. Les canaux permettant ou favorisant cette convergence (un langage commun entre offreurs et demandeurs) sont divers et témoignent de stratégies différenciées de la part des chercheurs d’emploi et des entreprises. En ce qui concerne les premiers, s’il n’y a jamais de démarche unique, l’ouvrage permet de sérier les différentes logiques et de pointer les tendances. Ainsi les candidatures spontanées (37 % des embauches) et la faiblesse du rôle des petites annonces (7 % des embauches) sont deux caractéristiques majeures de la structure des recrutements en France. Plus largement les intermédiaires publics, comme Pôle Emploi, ont d’abord un rôle de remédiation relative des différents types de discriminations à l’embauche et ont d’abord une valeur ajoutée à l’égard de certaines populations victimes de ces discriminations. L’ouvrage pointe d’ailleurs les différentiels d’influence des agences publiques et privées de placement selon les pays avec une nette domination du Royaume Uni sur la France…

HiringLes réseaux sociaux, les communautés professionnelles, les relations personnelles, le rôle de la formation, etc. Tous ces aspects sont abordés dans cet ouvrage qui permet de réinterroger les stratégies institutionnelles et les politiques d’emploi et de formation. L’outillage et le professionnalisme des intermédiaires du marché de l’emploi sont également abordés, notamment l’abandon tendanciel en France des méthodes objectivées d’évaluation des compétences au profit de méthodes plus approximatives et plus subjectives voire fantaisistes…

L’ouvrage milite pour une réinterprétation des « difficultés » de recrutement et pour le développement de méthodes pragmatiques et diversifiées de recrutement (éviter une formalisation/standardisation des méthodes). Développer des démarches de mises en situation pour mieux objectiver le recrutement des moins diplômés permet, dans cette logique, d’atteindre un double objectif : mieux analyser les contenus d’activité des emplois offerts et mieux apprécier et valoriser les compétences détenues par les personnes, y compris quand elles se sentent démunies pour les décrire ou les expliciter. Dit autrement, les instruments correctifs des discriminations à l’embauche (plus nombreuses en France qu’ailleurs) sont d’autant plus efficaces qu’elles permettent de faire bouger les représentations des entreprises et notamment les plus petites tout en répondant à leurs besoins en compétences…

En bref, un ouvrage qui permet d’avancer sur les pratiques de l’intermédiation tout en travaillant sur le sens des politiques d’emploi… et de formation.

Paul Santelmann, Responsable de la Prospective à l’AFPA

Tags: ,

Laisser un commentaire