A lire ! « Apprendre au travail »

Sous la direction d’Etienne BOURGEOIS et de Marc DURAND, tous deux professeurs à l’Université de Genève, l’ouvrage collectif « Apprendre au travail » (PUF – 2012) répond à un besoin croissant de compréhension de ce qui se joue dans le rapport entre le travail et les différentes modalités d’apprentissage et de formation tout au long de la vie. L’intérêt de cet ouvrage foisonnant est qu’il rassemble des analyses, des notes de lectures, des éclairages sur des recherches « remarquables » au-delà d’une approche « immédiatiste ». Cette construction permet de reconstituer le fil rouge des initiatives visant à mieux définir les dimensions apprenantes, réflexives et qualifiantes du travail mais aussi les conditions de leur effectivité. On soulignera à ce propos la note de lecture de l’ouvrage d’André OMBREDANE et de Jean Marie FAVERGE sur l’analyse du travail (PUF 1955) qui mériterait bien une réédition.

L’intérêt de l’ouvrage est pluriel car il interpelle les formateurs mais aussi les organisateurs du travail et les responsables de formation des entreprises. Les contributions réunies permettent donc de se construire une vision systémique du rapport entre la dynamique des savoirs, l’évolution des techniques, les contextes de travail et les transformations des organisations. Les méthodes permettant d’investiguer le travail, de se l’approprier sous l’angle didactique, de définir les fonctions formatives et tutorales, etc. sont questionnées par de nombreuses contributions. Les interactions au sein des processus de travail sont également approchées en tant qu’espaces pour la mise en œuvre des pratiques tutorales. Le rapport critique au travail est ainsi abordé et permet de redonner sens à l’action des formateurs trop souvent entrainés (enfermés) dans une logique « pédagogiste » qui évacue l’essentiel de ce qui se construit dans les différents espaces de la formation professionnelle.

Cet ouvrage ouvre de nombreuses pistes d’approfondissement pour les praticiens de l’analyse du travail, de la formation professionnelle et de l’accompagnement social et professionnel. Il est également un outil fort précieux pour la formation des formateurs.

Paul Santelmann, Responsable de la veille « Emploi & Qualifications » à l’AFPA

Tags: ,

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.