Les confusions à propos des pédagogies actives

zazou1Le faible investissement en matière de recherche appliquée en formation des adultes depuis quelques décennies a abouti à une floraison de représentations approximatives qui nuisent au renouvellement des méthodes de formation à l’égard des jeunes en difficulté d’insertion et des adultes peu qualifiés. Cette carence est d’autant plus dommageable qu’elle réduit les potentialités apprenantes des nouvelles technologies ou des pratiques d’alternance. Les injonctions, souvent péremptoires, relatives aux pédagogies actives, participatives, visant à l’autonomie des apprenants sont remplies de bonnes intentions mais colportent de nombreuses confusions et illusions notamment quand elles sont interprétées comme une façon de réduire les coûts de la formation professionnelle continue. S’il est désormais possible d’intensifier les processus d’apprentissage en combinant différents espaces d’accès aux savoirs et des mises en situation diversifiées permettant de réduire des durées de formation standardisées et inflationnistes, l’efficacité de ces options tient dans les compétences d’ingénierie qu’elles supposent en termes de diagnostic de situations et de mobilisation de ressources.

Toute formation professionnelle fondée sur une pédagogie active en situation, mobilise une « énergie cognitive » plus intense que l’exercice d’un travail que l’on maîtrise ou qu’un apprentissage plus théorique. Par ailleurs cette approche n’est pas seulement applicable à la formation professionnelle mais à tout type de discipline (philosophie ou mathématiques), de public et d’objectif de formation…

Students learning about youth job opportunitiesLes théories qui considèrent les pédagogies actives, mises en œuvre en formation professionnelle, comme plus adaptées aux personnes qui ont des difficultés scolaires font un contre-sens manifeste dès lors qu’elles supposent que ces démarches sont moins coûteuses que les modalités classiques d’enseignement. En fait, les pédagogies actives nécessitent plus de temps de préparation, des groupes d’apprenants restreints, des ressources sophistiquées et diversifiées facilement appropriables, des collectifs de formateurs expérimentés, bref un éventail de conditions et de ressources sous-tendues par une ingénierie de formation solide. On est loin du stage-parking occupationnel pour public « en difficulté » !

Les pédagogies actives n’excluent pas la théorie mais la repositionnent dans une logique de réflexion par rapport à l’action. Elles permettent de motiver certaines personnes mais certainement pas au prix de contraintes moindres qu’un enseignement plus directif ou magistral. Bien au contraire, elles obligent à une vérification collective et concrète des acquis (ce qui nécessite plus d’implication du formateur et des apprenants) et une dynamique collective qui entretient les motivations.

319_alternance-contrat-d-apprentissage-en-14-questionsEn ce qui concerne les publics en rupture avec l’engagement professionnel, il n’y a pas de solutions pédagogiques miraculeuses qui permettraient d’obtenir à moindre coût ce que les enseignements plus classiques ne sont pas parvenus à réaliser. L’alternance et la remise en situation de travail accompagnée sont beaucoup plus adaptées pour cette population qui a besoin de redonner du sens aux rapports de production, aux engagements qu’implique l’activité de travail et surtout à vérifier concrètement leurs aptitudes et leurs capacités spontanées… L’alternance formative qui combine des apprentissages opérationnels et des confrontations au travail réel, nécessite des méthodes efficaces, un climat de coopération et de confiance avec les entreprises et certainement pas une approche laxiste de la formation professionnelle… Un laxisme trop souvent entretenu par l’absence de suivi et d’évaluation des pratiques de formation et de leurs résultats… Les chantiers à ouvrir en matière de formation professionnelle ne pourront plus faire l’impasse en matière d’évaluation des ingénieries de formation.

Paul Santelmann, Responsable de la Prospective à l’AFPA

Tags: ,

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.